La beauté est en toute chose

PAR TANGKA VOYAGES

«

Dans la province de Chiang Rai au Nord de la Thaïlande se trouve un palais majestueux et éclatant.
Construit par Chalermchai Kositpipat un artiste thaïlandais qui a commencé cette construction en hommage au roi Rama IX, et également pour honorer sa ville natale.

Ce temple ne sera terminé qu’en 2070. L’ensemble comprendra 9 bâtiments, qui représenteront la vision du paradis bouddhiste de l’artiste. Le financement du temple est assuré par la vente des peintures de celui-ci, exposées et vendues dans un bâtiment annexe.

En mai 2014, un tremblement de terre endommage le temple ; le maitre d’œuvre pense devoir le détruire pour tout recommencer. Mais par chance les experts ne relèvent aucune anomalie structurelle. Chalermchai réalise quelques travaux de restauration avant de réouvrir son édifice au public.

Le temple est blanc pour symboliser la pureté du bouddhisme et incruster de miroir pour suggérer la réflexion de l’illumination, il représente la vision de la maison de bouddha.

Pour y accéder vous devrez d’abord traverser un pont. De chaque côté des mains se tendent vers vous pour que vous puissiez leur laisser vos passions et vous délaisser de tout ce qui vous encombre l’esprit.

Après cela il vous reste encore à passer entre deux crocs géants de Rahu le démon mangeur de soleil. Enfin vous arriverez devant une porte gardée par deux majestueuses statuts représentant notamment Rahu et la mort qui décide du sort des morts.

Le pont enseigne que le chemin du bonheur consiste à éviter la tentation, la cupidité et le désir avant d’arriver à la porte du ciel.
A l’intérieur de ce temple vous serez surpris par un décor atypique où sur les façades sont représentées Super man, Hello Kitty, Mickael Jackson et tant d’autre allégories de la pop culture, mêlée à des flammes et des démons. Vous serez perplexe devant ces fresques qui semblent adressés le message de l’artiste : « Le mal est partout »

L’artiste transmet aussi un autre message. A la gauche de ce bâtiment blanc trône un deuxième palais doré qui n’est autre que les toilettes de ce lieu … Là encore on comprend qu’à Chalermchai  : « la beauté est en toute chose ».