JordanieJordanie Essentielle

Prêt pour un petit voyage en Jordanie, au royaume hachémite ? Nous vous  proposons un programme de 5 jours et 4 nuits sur place pour découvrir les sites essentiels de la Jordanie que sont Amman, Petra, le Wadi Rum,  Aqaba et la Mer Morte. Une excursion XL dans une histoire et une nature exceptionnelles, en mode confort et que vous pouvez personnaliser comme vous le souhaitez.

Votre voyage en Jordanie

Créons votre voyage


Jour 1 Arrivée en Jordanie

Bienvenue en Jordanie. Profitez de cette première journée pour découvrir les trésors d’Amman et vous imprégnez de cette atmosphère propre au Moyen-Orient.
Promenez-vous le long de ses rues animées, ses marchés, ses souks et boutiques traditionnelles, mais aussi ses échoppes plus modernes, ses ateliers d’artistes.

Ne manquez pas les vestiges de la citadelle et le musée archéologique, le théâtre romain et le musée des traditions populaires. Amman n’est pas une ville traditionnelle arabe comme les autres, elle est traversée de tunnels qui relient entre eux ses différents « djebels » (collines) sur lesquels elle fut construite à l’origine. En perpétuelle expansion et pénétrant le désert de jour en jour… Elle s’étend aujourd’hui sur 19 collines.

Temple d'Hercule,  Amman, Jordanie © Dimitris Vetsikas
Temple d'Hercule, Amman, Jordanie © Dimitris Vetsikas

La ville basse est organisée autour de la mosquée du roi Hussein. De là, on peut se promener dans les marchés, à la recherche de bijoux, de keffiehs ou d’épices. De nombreux sites culturels et touristiques y sont implantés : la Mosquée du roi Hussein bien sûr, le Le Nymphé, fontaine romaine monumentale, le Théâtre romain, le Musée du Folklore jordanien, le Musée des Traditions populaires, l’Odéon, la Citadelle…

La ville moderne s’est développée à partir de ses trois djebels historiques : le djebel Hussein, facile à repérer grâce au dôme bleu de la mosquée du roi Abdullah ;le djebel Weibdeh et le djebel Amman, le plus chic, où l’on trouve les ambassades et les grands hôtels.

C’est sur le djebel Weibdeh que se trouvent la plupart des galeries d’art contemporain de la ville, ainsi que la Galerie nationale des Beaux-arts.

Le reste de la journée se passera selon vos envies de découverte.

Jour 2 Amman - Petra

Avec votre guide et votre chauffeur prenez la route pour le sud jusqu'à la légendaire et mythique Petra.

Petra est sans aucun doute le trésor le plus précieux et la plus grande attraction touristique de Jordanie, un des sites les plus photographiés du pays, et à juste titre. La cité de Petra mériterait de figurer au rang de merveille du monde. Rarement la main de l’homme a su aussi bien exploiter la nature tout en la respectant à ce point.

Nous partirons à la découverte de l'étonnante capitale troglodyte des Nabatéens, sculptée dans le grès tendre des canyons du Wadi Moussa et escale caravanière dès le 2e s. av. J.-C. Ce site unique, compte près de 800 monuments, principalement funéraires... Un véritable musée à ciel ouvert.

Monastère Ad Deir, Petra, Jordanie © Heidelbergerin
Monastère Ad Deir, Petra, Jordanie © Heidelbergerin

Le nom d’origine, sémitique, de Petra est « la bariolée ». Ce résultat inégalable est le résultat de l’action conjuguée du vent, du sable et de l’eau. Le massif de Petra se situe sur les escarpements du rift de la vallée du Jourdain, ce qui explique ses failles spectaculaires révélant les différentes strates de roche. La cause principale de l’érosion est le vent qui a modelé les formes arrondies des sommets. Voilà pour l’explication géologique.

Mais place à la découverte, et Petra vous fera tourner la tête : le spectaculaire monument Al-Khazneh ainsi que l'énorme théâtre de style romain construit par les Natéens, sont déjà sublimes. La cité compte nombre de musées et d’édifices tout droit sortis de l’époque romaine. Tombeaux, temples, thermes, jardins, sanctuaires, places… vous serez plongés deux millénaires en arrière. Nous finirons cette excursion par une montée jusqu’au monastère, le Al-Deir, pour profiter à la fois du site, qui vaut absolument le détour, mais également du panorama le long du chemin emprunté.

Jour 3 Pétra - Wadi Rum 

Le lever se fera tôt, pour admirer le lever du soleil à Petra, moment assez unique en vérité. Puis ce sera le départ vers le désert du Wadi Rum pour votre excursion en jeep. Sur la route allant de Petra au Wadi Rum, il ne faut pas manquer de s’arrêter à Ras al-Naqab, un village situé à 1 200 m d’altitude et d’où on jouit d’un panorama exceptionnel sur une véritable mer de sable avec ses îlots, ses presqu’îles, ses péninsules.

Au programme : petite randonnée pour découvrir quelques lieux mythiques de ce désert, dont les gravures rupestres de Khazali et Um Fashiyeh, le canyon de Barragh et la source de Lawrence. La source d’Aïn Abou Nkheileh, qui se situe à une heure de route,remonte à l’ère nabatéenne. Des inscriptions, dites thamoudéennes (iiie-ive siècle apr. J.-C.), sont visibles. La source a servi à Lawrence d’Arabie et à ses compagnons.

Désert du Wadi Rum, Jordanie © Adri Marie
Désert du Wadi Rum, Jordanie © Adri Marie

La vallée est soigneusement préservée et on ne se lassera pas de contempler l’immensité du paysage, la couleur changeante de la roche et du sable, qui va du jaune clair au noir le plus sombre. Le meilleur moment de la journée est le coucher de soleil, lorsque tout paraît s’enflammer.

Aïn Ghazale, ou le petit Siq, se trouve au pied d’un massif de grès qui s’ouvre par une faille assez étroite pénétrant dans la montagne. Le site est à une heure à dos de chameau. On peut voir des graffitis gravés sur les parois : des mains, des pieds, des personnages et des animaux.

Au sud-ouest de Rum, se trouve Khirbet Rizqeh, un sanctuaire funéraire préislamique. Des pierres y sont disposées en cercles de 20 m de diamètre. A l’intérieur se trouvaient des dalles funéraires, décorées de portraits grossièrement gravés. 

La source d’Aïn al-Shellaleh, ou puits de Lawrence, fait partie des principales curiosités du Wadi Rum. Elle se trouve à 500 m au sud-ouest du fort. L’eau coule directement à flanc de montagne. Elle est maintenant canalisée par des tuyaux. On y trouve des graffitis de l’époque nabatéenne.

Jour 4 Aqaba

Changement de décor et nouvelle découverte, cette fois balnéaire et nautique. En route  vers la ville d'Aqaba. Vous pourrez y visiter le fort, le musée et la place de la grande révolte arabe. La promenade dans le centre-ville d'Aqaba parmi les boutiques d'épices et les étals de souvenirs authentiques est fortement conseillée. Après les dernières étapes du désert, le contraste est encore plus grand.

Plage, Aqaba, Jordanie © Bob McCaffrey
Plage, Aqaba, Jordanie © Bob McCaffrey / CC2.0

Le golfe d’Aqaba abrite l’écosystème de récifs coralliens le plus septentrional au monde (ces récifs abritent plus de 1 000 espèces de poissons, coraux, crustacés et mammifères). Située entre mer et montagnes, Aqaba est la petite Riviera jordanienne. 

Mais le plus grand atout d'Aqaba est la mer Rouge elle-même. C'est la possibilité de faire l'expérience de la plongée avec tuba et de plongée dans un des plus beaux spots au monde et de nager au milieu des  tortues et des dauphins. Un paradis pour les plongeurs !

L’Aquarium, l’Aqaba Marine Park, la réserve naturelle offrent la possibilité de découvrir et de se familiariser avec ce monde marin, notamment les enfants. Pour ceux qui ne font ni plongée, ni snorkeling, le bateau à fond transparent est une bonne alternative. Plus on s’éloigne d’Aqaba, plus il y a de chances de voir de belles choses.

En fin de journée, nous partirons par la pittoresque Zara (Wadi Araba) , un désert spectaculaire aux grandes dunes de sable offrant des vues magnifiques sur le Rift. L’arrivée à votre hébergement aura lieu en fin d'après-midi. Passez le reste de votre journée à vous détendre.  

Jour 5 Mer Morte et départ

La mer Morte, la mer de Loth, ou encore al-Ghor (la « terre submergée » comme disent les Arabes), est une merveille de la nature qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte.

Mer Morte, Jordanie © Gusjer
Mer Morte, Jordanie © Gusjer / (CC BY 2.0)

Nous passerons cette journée au bord de la mer Morte pour expérimenter cette mer très particulière, la dépression terrestre la plus profonde. L’eau est d’une telle densité dans la mer Morte que l’on ne peut pas s’y noyer, même avec toute la bonne volonté du monde. Vous pourrez donc vous baigner en apesanteur dans ses eaux riches en sel, à 400 m sous le niveau de la mer. Il est même difficile de nager, tant le corps est porté naturellement. Évitez néanmoins tout contact avec les yeux et les muqueuses sous peine de fortes irritations.

Le décor y est également grandiose et tourmenté. La surface de la mer Morte, qu’aucun souffle de vent ne vient troubler, ressemble à une plaque métallique. Les falaises se jettent abruptement dans l’eau, sans progression. Une ambiance assez particulière, à éprouver en toute quiétude néanmoins.

En fin de journée, il sera temps de se rendre à l’aéroport et de dire un au revoir à la Jordanie. Il reste de nombreuses choses à découvrir, et un voyage supplémentaire ne sera pas de trop.

Photo de couverture : Colonnes romaines, Jordanie © Maud Cuenin

Budget estimé

Demande de devis sur mesure

Créons ensemble votre voyage sur mesure en Jordanie

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.