The Imperial New Delhi, le charme et le raffinement d’un hôtel de légende

Créons votre séjour en Inde

The Imperial New Delhi, le charme et le raffinement d’un hôtel de légende

Attention, patrimoine historique du luxe et du raffinement de New Delhi ! The Imperial n’est pas le dernier hôtel à la mode de la capitale indienne mais plutôt une institution établie depuis 1936 et fréquentée par les plus grands.

À partir de 223 euros la chambre double en basse saison

Périodes conseillées : octobre à avril

Ou contactez nos experts
pour créer votre voyage :

Partager

Art déco et ambiance coloniale

Derrière des blanches façades art déco, sobres et rectilignes, se cache tout un univers de richesses historiques, en expansion depuis son ouverture dans les années 30. The Imperial se veut un endroit select où personnages de la vie publique, femmes et hommes d’affaires se croisent dans une ambiance feutrée et chic.
Il fut érigé en 1936, à la suite de la volonté d’Edwin Lutyens, le bâtisseur en chef de New Delhi, de construire l’hôtel le plus luxueux de la nouvelle capitale de l’Empire britannique des Indes, en lieu et place de Calcutta.

C’est un point de chute idéal pour le voyageur exigeant qui y trouvera un service irréprochable, héritage d’une longue histoire d’accueil à l’indienne. Basé au cœur de New Delhi, l’hôtel y est pourtant préservé de son bruit et de son agitation, au bout d’une allée de palmiers verdoyants. Une sorte d’oasis de tranquillité dans la ville, et dont les atouts sont également sa proximité avec les transports et les quartiers touristiques incontournables de la cité.

The Imperial évoque certes un empire britannique révolu, mais il a su garder ce délicieux assemblage de traditions à l’anglaise, de décontraction et d’une certaine opulence indienne, riche de couleurs et de traditions.

L"entrée de l'Imperial New Delhi, au bout de l'allée des palmiers, Inde © The Imperial India

L"entrée de l'Imperial New Delhi, au bout de l'allée des palmiers, Inde © The Imperial India

Lobby, The Imperial New Delhi, Inde © The Imperial India

Lobby, The Imperial New Delhi, Inde © The Imperial India

Haut de gamme et services irréprochables

Dés l’entrée dans le majestueux hall de l’hôtel, le ton est donné. Marbres brillants d’Italie à la propreté impeccable, tableaux, meubles et escaliers à l’esthétique classique attestent de la tradition coloniale de l’endroit, à l’aide de matériaux et d’oeuvres d’art de grande qualité.

La modernité se niche, elle, dans la digitalisation de l’hôtel, qui répond aux critères modernes de communication. La tradition, l’esthétisme art déco se marient avec un confort tout à fait contemporain tel la climatisation et l’accès internet.

Au long de ses couloirs et jusque dans ses chambres, les tableaux et estampes vous parlent d’une époque dorée de l’Inde, ambiance que viennent rehausser le mobilier ancien, le marbre et les mosaïques des salles d’eau, le teck et ses teintes brunes chaleureuses, les objets de décoration à l’esthétique surannée. Une véritable expérience dans un lieu chargé d’histoire, où se croisent les personnages les plus emblématiques du siècle dernier : Nehru, Gandhi, Lord Mounbatten, pour ne citer que les plus connus.

Rénové dans les années 2000, l’hôtel à l’esprit vintage de toute beauté est plus classique que rétro finalement. Il impose son cachet victorien et chic certes, mais sans oublier l’esprit indien qui se manifeste dés l’entrée dans les lieux avec ces majordomes en livrée et turbans colorés.

Une offre d’hébergement conséquente

The Imperial propose 192 chambres et 43 suites, classées en quatre catégories. Elles ont en commun ce décor unique issu de la tradition art déco de l’épique victorienne, les salles de bain en marbre, les articles de toilette Fragonard, les draps et linges Porthault, et tout le confort moderne, wifi, minibar…

Vue sur l’atrium pour la Deco Room, sur le jardin pour l’Imperial Room, un belle hauteur sous plafond et un coin salon pour l’Heritage Room, une surface de 45 m2 pour la Grand Heritage Room, le choix se fera en fonction de la vue, de l’espace disponible et du nombre de personnes hébergées.

Les suites, quant à elles, permettent de profiter de plusieurs chambres et de dimensions généreuses avec la vue, au choix, sur l’atrium, les jardins, la piscine. La suite Imperial Royale et ses 63 m2 propose, elle, hammam, sauna et jacuzzi, un coin repas, un bureau et quatre lits king-size. Un véritable appartement de luxe au pays des maharajas.

Luxury Suite, The Imperial New Delhi, Inde © The Imperial India

Luxury Suite, The Imperial New Delhi, Inde © The Imperial India

Des restaurants réputés

Vous ne pourriez venir que pour cela : déguster un excellent repas dans l’un des restaurants de l’Imperial.
À commencer par le Spice Route. Ce restaurant est l’un des meilleurs de l’Inde, le chef Veena Arora a su concocté un menu s’inspirant de la routes des épices, de la côte Malabar du Kerala à travers le Sri Lanka, la Malaisie et l’Indonésie vers la Thaïlande et le Vietnam, aidé par un décor magnifique imitant un temple d’Asie du Sud-est avec notamment la présence de nombreuses sculptures traditionnelles thaïlandaises.

La dizaine de restaurants et bars de l’Imperial sauront, encore plus que les chambres et pièces communes, vous faire voyager dans le temps, tout en vous proposant des plats délicieux et variés. Le restaurant 1911 vous évoquera l’émergence de Delhi, le San Gimignano propose une cuisine italienne à la toscane, le Nostalgie revisite la brasserie à l’occidentale, la Daniell’s tavern regarde du côté de l’ancien indoostan visités par les peintres Thomas et Willam Daniell et représentés notamment à travers l’Oriental Scenery.
Bars et salons de thé traditionnels complètent donc une offre très riche.

Restaurant Spice Route, The Imperial New Delhi, Inde © The Imperial India

Restaurant Spice Route, The Imperial New Delhi, Inde © The Imperial India

Imperial Spa, The Imperial New Delhi, Inde © The Imperial India

Imperial Spa, The Imperial New Delhi, Inde © The Imperial India

Un spa impérial

Le spa de l’Imperial, rénové lui aussi, apporte toute la tradition des thérapies ayurvédiques aux soins à base de produits occidentaux. La marque de l’hôtel, Sufi, 100% biologique, est utilisée pour les soins et massages. Mais The impérial propose aussi du yoga, de la relaxation, hydrothérapie, sauna, jacuzzi… exclusivement réservés aux clients de l’hôtel.

Le mieux est encore de confier aux praticiens de la santé le soin de vous concocter un programme personnalisé en fonction de votre temps et de vos attentes. Soins, nutrition, exercice, yoga, relaxation… profitez-en pour vous ressourcer.

L’Imperial New Delhi en images

Temple Pura Ulun Danu, Lac Bratan, Bali, Indonésie © Patricia Van Den Berg

Temple Pura Ulun Danu, Lac Bratan, Bali, Indonésie © Patricia Van Den Berg

Suivez le guide !

À une soixantaine de kilomètres du Lost, découvrez les alentours du lac Bratan avec un guide : vers la côte nord, 30 km de marche avec des points de vue sur la mer de Bali entre caféiers et philodendrons et un passage par les belles cascades de Gitgit.

Le joli temple de Pura Ulun Danu Bratan, construit au bord du lac en 1633 (deux de ses pavillons, construits sur une île, semblent flotter sur les nénuphars), est le plus grand de ceux dédiés à l’irrigation des rizières. Il faut s’asseoir un peu à distance de son enceinte pour jouir de la vue.

A quelques minutes de là se trouvent les jardins botaniques de Bali (Eka Karya) près de Bedugul : sur les pentes du mont Pohen, plus de 500 espèces d’arbres et 400 d’orchidées sont disséminées sur plusieurs dizaines hectares où l’on peut observer quantité d’oiseaux.

Enfin, si vous longez la côte vers l’ouest, vous découvrirez, à 30 kilomètres de votre lieu de villégiature, la cité de Negara. La capitale de la régence de Jembrana est une petite ville agréable. C’est aussi le seul endroit de Bali où se tient le Mekepung : ces courses de taureaux, introduites par les Madurais établis dans la région, ont lieu après la récolte du riz.

En remontant vers le nord, un peu plus loin, se trouve le parc national de Bali Barat. Ce sanctuaire de 75 000 hectares, fait de mangroves, de savane et de forêt humide, occupe la pointe nord-ouest de l’île. Il abrite des étourneaux de Rotschild, espèce endémique. Les amateurs de plongée exploreront les épaves et les superbes fonds coralliens de l’île de Menjangan, au nord-est du parc, notamment Eel Garden.

Comment venir ?
Le Lost Lindenberg est situé dans le village hindou de Pekutatan, à 75 kilomètres de l’aéroport de Denpasar, accessible via Singapour ou Kuala Lumpur

Combien ?
À partir de 355 euros en Jungle Panorama Suite

L’avis Tangka : Une adresse atypique dans une région peu fréquentée de Bali. Assurément un coup de coeur par sa volonté de s’intégrer pleinement à son environnement et de proposer la découverte d’un Bali authentique, en toute intimité et convivialité.

Créons ensemble votre voyage sur mesure à Bali

Sans engagement. Devis personnalisé. Voyage supervisé par Tangka Voyages