Circuit de Rêve au sud de Maroc !

Par  Tarek.

J’adore le sud du Maroc… j ai fait pas mal de circuit avec des gens qui étais de la bas… j ai fait des trek a en couper le souffle….c est une région qui me fait halluciner a chaque fois que j y retourne… a chaque fois c comme si c étai la première fois…. le maroc est extraordinaire tres riche en couleur, intense en générosité c tout simplement MAGIQUE….

pour ma par j’adore aller dans le déserts sa te permet de decompresser…. donc nous commencons pars marrakech (ville bruyante mais magique), ensuite aller a ouarzazate via le col du tichka qui est sérieusement impressionnant, avec cette route qui est dans la vallée du draa.

Le Drâa est formé des eaux des oueds Ouarzazate et Dadès. Ses eaux se perdent dans la vallée et servent d’irrigation aux palmeraies. tu peu visiter la kasbah de Taourirt.

La route de Ouarzazate à Zagora est une excursion en largeur à travers l’Anti-Atlas. Elle apparaît comme l’une des plus majestueuses du Maroc avec des paysages magnifiques. D’abord montagneuse, aride et dénudée jusqu’à Agdz avec l’ascension du Tizi-n-tinififft (1660 m), elle évolue dans les paysages noirs et décharnés du djebel Sarhro où s’étendent à perte de vue des collines de roches éclatées par les différences de température.

Des paysages tantôt ocres, tantôt bruns ou verdâtres. La route rejoint maintenant le cours du fleuve, bordé d’un ruban quasi ininterrompu de palmeraies, de champs cultivés et jalonné de magnifiques Ksour et Kasbahs en pisé (mélange de terre, de paille et d’eau).

Arrivé à Agdz, on peut faire une halte sur la place animée et déguster de délicieuses brochettes à la tombée de la nuit. On aperçoit des tapis berbères accrochés aux façades de cette place animée.

zagora:la ville est ocre-rose, sur la route de Tombouctou, 52 jours de caravane nous séparent de Tombouctou.De Zagora, la route passe par l’oasis de Ktaoua et conduit à Tagounit d’abord et à Mhamid ensuite la véritable porte du désert.

La palmeraie d’oulad Driss avant Mhamid, avec sa végétation fait oublier l’aridité alentour. Il faut absolument visiter la kasbah en grande partie recouverte; ensuite les dune de chigaga: la mer de sable!!!

Du sable, du sable brûlant, du sable à perte de vue. Sculptures mouvantes, couleurs changeantes, dunes de sable entassées par le vent. Fascinant, grandiose, illimité, le désert toujours recommencé où sable, vent et soleil s’unissent pour n’engendrer que l’infini. le Grand Sud réserve des moments grandioses.

que dire de l’hospitalité berbère

Le silence n’était troublé que par une musique d’une douceur infinie. Placée sur une table basse, le repas était invitant et coloré. direction le lac Iriki aujourd’hui asséché, jusqu’à Foum Zguid. ensuite direction Talaouine, la ville du safran, embaume dès qu’on y pénètre. puis Taroudant pour une petite nuit

Remparts de Taroudant - Maroc

Remparts de Taroudant – Maroc © Dar-el-Hana

essaouira, vieux site portuaire et aussi le paradit du surf!!!!! et enfin nous reprenons la route pour marrakech avec notre tete remplie de souvenir et de couleur!!!!!!
je ne suis jamais decus et reviens toujours avec ma tete pleine de couleurs, d’histoires et de magie…..

c’est pas la premiere fois que je d’ecrie ces paysages…. j’aime tellement ce payasage que j’en suis dingue!!!!!!!

LE MAROC EST TOUT SIMPLEMENT MAGIQUE