Informations pratiques

Achats et artisanat

Vêtements et accessoires

Plusieurs maisons de confection renommées offrent un choix intéressant de pullovers et cardigans en lambswool ou en cachemire ainsi que d’authentiques pulls marins tricotés aux îles. Egalement tentants, les accessoires « Vieille Angleterre » que sont écharpes, chapeaux et cannes à pommeau d’argent (dont lescabbage sticks sculptées dans des tiges de chou).

Bijoux

Des bijouteries classiques quoiqu’un peu démodées proposent un vaste choix de « charms » (breloques), bagues, bracelets et colliers de bonne facture ainsi qu’une foule de ces bibelots parfois très kitsch dont raffolent les Anglais.

Duty free

C’est à bord des bateaux que les prix sont les plus avantageux. Il existe néanmoins des boutiques en ville bien pourvues, spécialisées dans la vente de ces produits exonérés de TVA (tabac, alcool, parfum, objets de luxe).

Epicerie fine

Au rayon épicerie fine des grands magasins, on trouve de savoureux produits étiquetés « genuine Jersey » ou importés d’Angleterre qui prolongeront le dépaysement de retour en France (confiture d’orange et « fudge », délicieux caramel mou fabriqué avec de la « Jersey cream » et parfumé au « Jersey apple Brandy »).

Poterie

C’est l’artisanat le plus répandu aux îles. Divers potiers proposent dans leurs ateliers un travail original et de qualité. Par ailleurs, il est encore possible, à prix d’or hélas, de chiner chez les antiquaires des poteries anciennes telles ces jarres en grès beige portant l’inscription « Le Riche’s stores Ltd, by Royal appointment of his Majesty the King ».

Carte

Avant de partir en vacances, pensez à acheter une carte détaillée qui vous sera très utile durant votre voyage. Les cartes que vous trouverez sur place sont rarement en français et pas toujours très précises. Blay-Foldex propose plus de 100 cartes routières et touristiques, pour toutes les destinations en France et dans le monde. Vous pouvez acheter les cartes Blay-Foldex dans les principales librairies.

Change

Les cartes bancaires sont acceptées partout dans l’archipel mais seules les trois capitales, Saint Helier, Saint Peter Port et Saint Anne, possèdent des distributeurs. A Sercq, il est possible de changer de l’argent dans les banques, à Herm, c’est l’épicerie-bazar du village qui fait bureau de change.

Cuisine et boissons

English breakfast

La tradition tend à se perdre dans les foyers depuis que les femmes travaillent et que les cornflakes ont détrôné le porridge, mais elle perdure dans les hôtels et les coffee shops où l’œuf au bacon, accompagné d’une saucisse, d’une tomate cuite, de haricots rouges ou de champignons frits, reste un grand classique.

Cream teas

Le cream tea qui se prend vers 16 h est un thé accompagné de scones. Ces petits cakes, parfois aux raisins, se mangent tièdes avec de la crème fouettée et de la confiture de fraise. Egalement délicieux en cas de petit creux, les carrot cakes, crumbles, cheese cakes et autres gâteaux maison qui trônent sous des cloches en verre dans tout tea room digne du nom.

Fruits de mer

Les restaurants de fruits de mer proposent une carte variée de poissons et crustacés pêchés sur zone dont le homard à la carapace bleu sombre qui prend une belle couleur rouge à la cuisson. Tout aussi apprécié des gourmets, l’ormeau, également appelé « oreille de Saint-Pierre » en raison de sa forme. Selon eux, ce gastéropode dont la chair doit être attendrie avant d’être cuisinée à la manière d’une escalope aurait un goût proche de celui du ris de veau.

Electricité

Le voltage est au standard européen, soit 230 volts. Cependant, il est nécessaire d’avoir un adaptateur international, car les prises sont à trois fiches.

Hébergement

Hôtels de standing, antiques demeures au charme victorien, petites pensions de famille : le choix est vaste, quelle que soit l’île retenue, et les prix, toujours donnés pour une personne seule, sont un peu plus élevés qu’en France.

Bed and Breakfast

Ce mode d’hébergement chez l’habitant est très répandu aux îles comme en Grande-Bretagne. Repérables à leur bow-window, leur enseigne B&B et leur panneau indiquant s’il reste des chambres (« vacancies »), ces pensions proposent nuitée et petit déjeuner à un prix inférieur à celui pratiqué dans les hôtels de standing, mais les sanitaires sont le plus souvent communs à toutes les chambres d’un même étage.

Heure locale

Une heure de moins, c’est la règle, quelle que soit la saison. Lorsqu’il est 9 h en France, il n’est donc que 8 h aux Anglo-Normandes.

Horaires d’ouverture

En haute saison, la plupart des musées et sites sont ouverts tous les jours de 10 h à 17 h. Par contre, beaucoup ferment en hiver. Les boutiques baissent leur rideau beaucoup plus tôt qu’en France (17 h 30) et n’ouvrent pas le dimanche. Certaines ferment le jeudi après-midi, d’autres pratiquent par contre des « late openings »(nocturnes).
Depuis quelques années, les pubs ouvrent en continu de 9 h à 23 h sauf à Aurigny, où ils ont conservé les horaires d’ouverture traditionnels en matinée (11 h-14 h) mais s’émancipent en soirée.

Photo

Les pellicules photo sont un peu moins chères aux îles car elles sont quasiment exonérées de TVA. Les magasins spécialisés proposent, qui plus est, des développements rapides à des tarifs équivalents à ceux pratiqués en France.

Pourboire

Dans les cafétérias, tea rooms et restaurants, le pourboire n’est jamais compris, aussi est-il d’usage de laisser 10 % du montant de l’addition au serveur. Le pourboire est par contre inutile dans les pubs où le service se fait au bar.

Sports

Si l’on peut pratiquer tous les sports ou presque sur l’archipel, les sports d’extérieur y sont privilégiés et permettent, qui plus est, d’allier dépense physique, grand air et découverte.

Golf

Jersey et Guernesey possèdent plusieurs clubs prestigieux et des links réputés. En conséquence, la plupart des 18 trous ne sont ouverts qu’aux visiteurs munis d’un handicap. Aurigny possède également un joli parcours de 9 trous.

Randonnées

Les kilomètres de sentiers côtiers et les « green lanes » permettent aux randonneurs et aux cyclistes de découvrir les îles à leur rythme et à l’écart des routes fréquentées des automobilistes. A Sercq et à Herm, les marcheurs sont rois ! Sur les trois îles principales, il est également possible de randonner à cheval.

Sports nautiques

La pratique de la voile est aux îliens ce que celle de l’escalade est aux montagnards : une évidence, voire un art de vivre ! En témoignent les marinas, souvent bondées l’été de yachts battant pour la plupart pavillon anglais. Plongeurs, surfeurs, véliplanchistes et autres fans de la vague et du vent trouveront également fort à faire le long des baies d’orientations diverses.

Transports intérieurs

Le moyen de transport le plus sûr et le plus économique, à Jersey comme à Guernesey, reste le bus. S’il est facile de louer une voiture ou une bicyclette à la journée, la plus grande prudence est requise en raison de la conduite à gauche et de l’étroitesse des routes secondaires. Sur les autres îles, la marche à pied est le meilleur, voire le seul moyen de se déplacer. A Sercq, on peut toutefois s’offrir le plaisir démodé d’une carriole à cheval.

Traversée

Ecrehou et Minquiers

Ces « menhirs de haute mer » redoutés des marins et fréquentés d’une poignée de pêcheurs, d’oiseaux et de phoques gris sont situés à mi-chemin des côtes françaises et anglo-normandes. En 1953, après des années de lutte acharnée, parfois rocambolesque, ils furent rattachés par la Cour internationale de La Haye au bailliage de Jersey.

Marsouins

C’est ainsi qu’on appelle, à tort, les grands dauphins à bec court et à robe gris sombre qui se déplacent en bande et accompagnent les bateaux de leurs sauts gracieux, parfois sur plusieurs miles nautiques.

Usages et politesse

Respect de l’ordre public et courtoisie sont de rigueur aux îles.

Amendes

Ici, on roule à gauche et toute infraction – comme celle de pédaler sur les trottoirs ou sur les sentiers piétonniers – est punie d’une amende à régler sur-le-champ ! Conduite en état d’ivresse et infractions au code de la route sont aussi sévèrement réprimées.

Environnement

Plusieurs sociétés ornithologiques et botaniques œuvrent à longueur d’année, parfois à contre-courant du tout puissant développement touristique, pour préserver l’écosystème. Aux visiteurs d’apporter leur pierre au fragile édifice en s’abstenant de cueillir les fleurs ou de les fouler, en évitant de sortir des sentiers côtiers et en respectant la propreté des plages.

Légumes du potager

Le long des routes de campagne, il n’est pas rare qu’une boîte en bois remplie de légumes du potager jouxte la boîte aux lettres d’une chaumière isolée. Les acquéreurs potentiels n’ont qu’à se servir et laisser quelques pence dans la tirelire prévue à cet effet. La coutume prouve à quel point la confiance règne aux îles.

Uniforme

Ici comme en Grande-Bretagne, l’uniforme est obligatoire tout au long de la scolarité. Sa couleur sombre (grenat, vert, marine ou gris) varie selon les écoles et les îles. A chaque rentrée, les magasins de confection comme la vénérable maison Voisin, fondée à Saint Helier en 1837, leur consacrent au moins une vitrine.

Combien ça coûte ?

 (prix indicatifs)

Une bière1,5 £/1,65 €
Un sandwich2 £/2,20 €
Un café1 £/1,10 €
Un pull traditionnel de Guernesey « Le Tricoteur », taille adulte79,50 £/87,30 €

Lire la suite du guide