Voyage au Botswana

Sanctuaire de la vie sauvage

Le désert du Kalahari et le delta de l’Okavango sont les terres naturelles de nombreuses espèces d'animaux sauvages qui font la richesse du pays. Cette "Suisse de l'Afrique", doté d'une gouvernance stable et exemplaire est un petit "miracle africain" comme on aime à le qualifier.
Hospitalité des Tswanas, protection des richesses naturelles, sites naturels extraordinaires en font une destination moins abordable que ses voisines, mais hautement conseillée !

Créons ensemble votre voyage idéal au Botswana

Créons votre voyage

Que faire au Botswana ?Des lieux uniques, des expériences mémorables

La région de l'Okavango et la Moremi Game Reserve

C'est sans aucun doute la région la plus riche et la plus spectaculaire du Botswana. De la petite ville de Maun, on accède à l'extravagant delta de l'Okavango, véritable éden de la vie sauvage. Plus à l'est, c'est la réserve naturelle de Moremi qui offre d'importantes concentrations animales. Au nord-ouest du delta, les prodiges d'art rupestre des lointaines collines de Tsodilo témoignent de l'évolution culturelle des peuples du désert. Plus reculés encore, au sud-ouest, les monts Aha et Gcwihaba, empreints de silence et de solitude, donnent aux lieux une atmosphère des plus envoûtantes. La nature toute puissante de cette région est une offrande, l'Okavango un don du ciel.

Désert du Kalahari

Le Kalahari est un espace infini, grandiose, silencieux, enchanteur… Comme pour la plupart des régions du Botswana, l'hiver austral (d'avril à octobre) est la meilleure période pour le visiter. Les températures y sont supportables, voire froides la nuit, et les animaux sont plus faciles à observer puisque tous rassemblés aux points d'eau. Ce territoire semi-aride, constitué de broussailles, de savane et de forêts, abrite au cœur de ses quatre réserves ou parcs naturels une vie sauvage qui s'est incroyablement adaptée aux conditions extrêmes.

Maun

Point de départ des nombreux safaris pour le delta de l'Okavango ou les grandes étendues de sable du Kalahari, Maun est un centre touristique important. Maun et sa périphérie offrent également d'autres centres d'intérêts culturels : le Nhabe Museum, sonsacré à l'histoire et à la culture de la région de l'Okavango, le Maun Wildlife Park, petite réserve où l'on peut approcher les animaux des espèces non dangereuses (zèbres, gnous, phacochères, girafes, singes...), la Crocodile Farm : des bébés, que l'on peut croiser en liberté, aux adultes, bien retenus dans leur enclos. La ferme permet ainsi d'observer et de mieux connaître ces créatures d'un autre temps avant d'aller les découvrir dans la nature  !

Parc National de Chobe

Sur 11 000 km2, le parc national de Chobe est réputé pour sa formidable concentration d'éléphants, mais les lions et les hyènes sont également bien représentés. Les migrations animales offrent un superbe spectacle et attirent tous les ans, entre Savuti et Chobe, lions, guépards et lycaons. Serondela, Nogatsaa et Tchinga, Savuti, Linyanti, Kawando... le parc s'articulent autour de multiples zones différentes aux ambiances et attraits différents et complémentaires.

Tsodilo Hills

Les collines de Tsodilo sont habitées depuis des millénaires par les peuples du désert. D'un point de vue archéologique, c'est l'un des sites les plus importants d'Afrique, un véritable trésor. 4 500 peintures rupestres, principalement attribuées aux San, ont été découvertes sur 400 sites de ces collines composées de schistes quartzites. Elles représentent pour la plupart des animaux sauvages et mythologiques, mais également des formes géométriques et des figures très stylisées d'êtres humains. Les représentations semblent contenir un sens spirituel, et un mystère quasi religieux se dégage des lieux, imprégnés de mythes et de légendes.

Pans de Makgadikgadi

Ce sont des déserts salins, vestiges d'un immense lac, le plus grand d'Afrique, qui recouvrait la région il y a plusieurs dizaines de milliers d'années. De vastes prairies couvertes de palmiers accueillent les animaux des plaines. La beauté mystérieuse des lieux, qu'en plein été les mirages rendent encore plus insaisissables, le silence presque religieux et l'impression d'espace infini suscitent une réelle attraction.

Kgalagadi Transfrontier Park

A cheval entre le Botswana et l'Afrique du Sud, c'est le premier parc transfrontalier d'Afrique. Il est géré conjointement par les deux pays comme un seul et unique territoire et permet à la faune de se mouvoir en toute liberté sur près de 38 000 km2. Ses paysages spectaculaires de vastes prairies et de dunes de sable rouge accueillent une large faune. Ainsi, les oryx ou gemsboks (emblèmes du parc), les gnous, les élands et les springboks partagent les lieux avec les lions à crinière noire, les guépards, les hyènes, les chacals et plus de 250 espèces d'oiseaux.

Baobab, Makgadikgadi Pans, Botswana © Diego Delso 6
Éléphants, Parc National De Chobe, Botswana © nina056
Baobab, Makgadikgadi Pans, Botswana © Diego Delso 6
Delta de l'Okavango, Botswana © Christo Ras
Baobab, Makgadikgadi Pans, Botswana © Diego Delso 6
Peintures rupestres, Tsodilo Hills, Botswana © Joachim Huber
Baobab, Makgadikgadi Pans, Botswana © Diego Delso 6
Léopard, Delta de l'Okavango, Botswana © Michael Siebert
Baobab, Makgadikgadi Pans, Botswana © Diego Delso 6
Antilope Cobe de Lechwe, Moremi Game Reserve, Botswana © hbieser
Baobab, Makgadikgadi Pans, Botswana © Diego Delso 6
Baobab, Makgadikgadi Pans, Botswana © Diego Delso