Parc Tayrona – Immersion au cœur de la forêt tropicale, au bord des Caraïbes

il y a 1 an par Mathilde

Faune et flore aussi exceptionnelle l’une que l’autre, les animaux et la nature cohabitent ensemble et forment un biotope sauvage exceptionnel. Sur une étendue de 150m² résident singes, oiseaux, lézards… Et pour notre plus grand malheur, les moustiques ! Munissez-vous de votre meilleur répulsif car il sera votre meilleur allié pendant le séjour. Rassurez-vous, les paysages luxuriants compenseront largement ce petit désagrément.

Prenez un vol avec Air France de Paris jusque Barranquilla en faisant une petite escale à Bogota. Ensuite, prenez un transfert jusque Santa Marta (2h30 de route) et commencez votre séjour idyllique sur la côte caribéenne !

Lorsque que vous êtes arrivés à Santa Marta, vous avez plusieurs options pour vous rendre jusqu’au parc Tayrona : la voie terrestre ou la voie marine. Dans tous les cas, il faudra compter environ 1h de transports

Ecohabs, Parc Tayrona, Colombie
Ecohabs, Parc Tayrona, Colombie

Votre CIRCUIT EN COLOMBIE

Pour vivre pleinement l’expérience, Tangka vous conseille de passer 2 ou 3 nuits dans l’un des « EcoHabs », au sein même du Parc. Ces derniers sont situés en plein cœur de la nature, face à la mer turquoise des caraïbes pour la plupart d’entre eux. Les Ecohabs, ce sont des cabanes de luxe écologiques, construites sur base d’éléments naturels. En plus d’être très bien localisées, tout est mis à disposition pour rendre votre séjour mémorable : spas, restaurants gastronomiques, piscines, etc. Pour accéder à votre logement, demander au  chauffeur de vous déposer à l’entrée « Zaino », où un minibus vous prendra en charge pour vous déposer à votre hôtel.

Il y a une deuxième entrée plus discrète et moins fréquentée : la « Calabazo ». Ce chemin est emprunté par les plus aventuriers car les distances pour accéder aux plages sont plus longues et périlleuses. Attention, l’entrée est payante. Le montant s’élève à 16,5€ en haute saison et à 14€ en basse saison. Ajoutez-y 0.65€ pour l’assurance obligatoire. Une fois que vous avez passé l’entrée, vous y restez aussi longtemps que vous le souhaitez. En revanche si vous quittez le Parc, vous devrez repayer pour y re-rentrer.

Le parcours pour atteindre les différentes plages est clair et bien indiqué, mais il est surtout sportif. En effet, prenez des bonnes chaussures de marche car vous allez parcourir quelques kilomètres pendant votre séjour dans la jungle. Rassurez-vous, l'effort en vaut la chandelle et vos baignades n’en seront que plus satisfaisantes.

Cabo San Juan, Parc Tayrona, Colombie © Alexander Pabon
Cabo San Juan, Parc Tayrona, Colombie

Cablo San Juan

Plage la plus prisée, c’est certainement aussi l’une des plus belles et la plus emblématique. La forêt tropicale derrière, la mer des caraïbes devant, et tous les éléments sont réunis pour passer un moment privilégié dans un contexte unique.  Pour rendre la journée encore plus singulière, il est possible de louer un hamac sur la plage. Pour ceux d’entre vous qui recherche un peu plus d’intimité, il n’y a pas de crainte à avoir. Un large panel de plages sont également à visiter sur la côte.

Il est important, avant de planifier votre voyage, de savoir que le Parc ferme ses entrées à plusieurs reprises pendant l’année :


- 1er au 29 février 2020
- 1er au 15 juin 2020
- 19 octobre au 02 novembre 2020


Ces fermetures ont été décidées avec les différents peuples indigènes, vivant toujours dans cet environnement. Cette décision a été prise afin de permettre à la nature de « respirer ». Les mois de mai, juin, octobre et novembre sont considérés comme les mois « humides ». Cela dit, il ne faut pas en faire un critère d’exclusion car les pluies sont généralement passagères.

Aventures en Colombie : un voyage au Parc Tayrona

Parc Tayrona, Colombie © Jairo Paez
Parc Tayrona, Colombie

Partager l'article sur vos réseaux !