Les délices de Terre-Neuve-et-Labrador

il y a 4 jours par Cinda Chavich

Faites de votre voyage dans cette province de l’Atlantique une aventure en croquant dans la langue de morue, en allant pique-niquer au phare et en faisant chanter un ugly stick!

Terre-Neuve a tout d’une île : un ensemble d’anciens villages de pêche isolés, une tourbière sauvage balayée par le vent, peuplée d’orignaux et regorgeant de baies, et des pubs encore plus sauvages qui déversent de la musique traditionnelle dans les oreilles des visiteurs. Venez découvrir cette province qui sort de l’ordinaire.

La morue, reine des lieux

Essayez les langues de morues croustillantes ou le traditionnel fish and brewis ‒ alimentation de base du pêcheur constituée de morue salée et de pain dur ou « biscuit de mer » trempé, qu’on accompagne de scrunchions, des rondelles de porc croustillantes. Le Bacalao est sans aucun doute le meilleur endroit pour goûter à la version moderne de ces aliments-réconfort traditionnels de Terre-Neuve.

Les labradorites

Faites-vous plaisir en vous offrant un bijou en labradorite. Selon la légende inuite, ces gemmes aux reflets irisés bleus et verts proviennent des aurores boréales. Vous avez dit mystique?

Labradorite, pierre précieuse et spirituelle, Canada © Monicore
Labradorite, pierre précieuse et spirituelle, Canada © Monicore

Les ronces petit-mûrier

Allez en cueillir dans la tourbière ou découvrez leur goût acidulé dans les confitures Dark Tickle ou à la boulangerie The Rocket.

L’ugly stick

Lors d’une fête de cuisine, battez le rythme avec une vadrouille enfoncée dans une botte de caoutchouc et emmanchée d’une bouteille, à laquelle sont attachés des clochettes et des objets cliquetants (d’où son nom de « bâton moche »). À moins que vous ne préfériez les cuillères musicales ou un joli bodhrán. Vous trouverez tout ça chez O’Brien’s, un magasin de musique qui ne date pas d’aujourd’hui.

Un pique-nique au phare

Allongez-vous sur une couverture et observez les baleines (ou les icebergs) tout en dégustant des beignets de crabe, une pâtisserie et une limonade préparés maison par Lighthouse Picnics, à Ferryland.

Pique-nique au phare de Ferryland, Terre-Neuve-et-Labrador, Canada © The Tedster
Pique-nique au phare de Ferryland, Terre-Neuve-et-Labrador, Canada © The Tedster (CC BY-SA 2.0)

Les « masqués »

Il se peut que vous tombiez sur un de ces personnages costumés qu’on appelle des mummers et qui se montrent surtout à Noël. Sinon, laissez-vous aller au son de The Mummer Song et autres airs entraînants de la région interprétés par la légende de rock locale Great Big Sea.

Le pâté de nageoire de phoque

Jetez un œil dans les congélateurs de l’épicerie Belbin, un magasin d’alimentation familial de longue date, à la recherche d’un pâté de phoque traditionnel. Ou allez dénicher du nez d’orignal en pot, de la mortadelle d’orignal, des saucisses de phoque et autres spécialités salées ou sucrées au marché Bidgood’s.

Des cours de langue

Apprenez le dialecte local ‒ ou essayez de le comprendre en vous aidant du Dictionary of Newfoundland English.

République de Doyle

St. John's, le port, Terre-Neuve-et-Labrador, Canada © Pexels
St. John's, le port, Terre-Neuve-et-Labrador, Canada © Pexels

Même si le tournage de la série télévisée populaire Republic of Doyle est terminé (la dernière saison sera diffusée cet automne), rien ne vous empêche de déambuler au fil des rues de St. John’s. Vous y reconnaîtrez les lieux de la série et y prendrez une bière au Duke of Duckworth, où s’y passe le plus gros de l’action.

De l’artisanat

Chandails tricotés à la main, chaussettes bariolées, tapis au crochet et art populaire branché vous attendent au magasin The Craft Council. Deux tiers du prix de la vente revient aux artisans!

Photo de couverture : Phare, Terre-Neuve et Labrador, Canada © Felix Dilly

 

Partager l'article sur vos réseaux !