Circuit de rêve au sud Maroc

il y a 1 an par Tarek
Désert de l'Atlas, Maroc © pixelRaw

Le Maroc est extraordinaire, très riche en couleurs, intense en générosité, bref tout simplement magique.

Pour ma part j’adore aller dans le désert, goûter au silence des ces dunes et oasis et profiter de cette parenthèse de paix et de sérénité. Au revoir le stress, bonjour la quiétude.

Je vous propose un petit itinéraire personnel qui devrait vous plaire. Commençons par Marrakech, ville certes très animée mais magique, puis ensuite direction Ouarzazate via le col du Tizi n’Tichka sur une bonne route. Le Tizi n’Tichkaqui est très impressionnant, le long de cette route qui est dans la vallée du draa, et la vue sur les paysages du Haut-Atlas sont splendides.

Le Drâa est formé des eaux des oueds Ouarzazate et Dadès. Ses eaux se perdent dans la vallée et servent d’irrigation aux palmeraies. Je vous conseille de visiter la kasbah de Taourirt, autrefois résidence du pacha de Marrakech, et découvrir les appartements richement décorés d'un ancien temps.

Kasbah, Ouarzazate, Maroc © Roberto Bellasio
Kasbah, Ouarzazate, Maroc © Roberto Bellasio

Entre Ouarzazate à Zagora, la route serpente dans le désert de l’Anti-Atlas. Les paysages sont magnifiques, les couleurs intenses. À mi-chemin, le désert devient plus présent et impressionnant. Je vous conseille alors de visiter le ksar de Tamenougalt, sur la route de Agdz, en bordure de la N9. Le village de Tamenougalt, un peu en contrebas du ksar mérite une visite pour ses habitations de terre et ses ruelles étroites

Nous poursuivons notre excursion dans les paysages noirs et décharnés du djebel Sarhro où s’étendent à perte de vue des collines arides mais impressionnantes. Le point culminant, l’Amalou n’Mannsour, atteint 2 712 m.

Le long de paysages tantôt ocres, tantôt bruns ou verdâtres, la route rejoint maintenant le cours du fleuve, bordé en continu de palmeraies, de champs cultivés et jalonné de magnifiques Ksour et Kasbahs en pisé (mélange de terre, de paille et d’eau). Je vous conseille fortement la visite de ces ksours et kasbahs, ne serait-ce que pour vous poser et profiter d'un peu de fraîcheur bienvenue.

Arrivé à Agdz, on peut faire une halte sur la place animée et déguster de délicieuses brochettes à la tombée de la nuit. On aperçoit des tapis berbères accrochés aux façades de cette place animée.

Agdz, Maroc © Tjabeljan
Agdz, Maroc © Tjabeljan

Parlons de Zagora, étape sur la route de Tombouctou. La ville est ocre-rose et 52 jours de caravane nous séparent de Tombouctou (si le coeur vous en dit).
De Zagora, la route passe par l’oasis de Ktaoua et conduit à Tagounit d’abord et à Mhamid ensuite, la véritable porte du désert.

La palmeraie d’Oulad Driss avant Mhamid, avec sa végétation fait oublier l’aridité alentour. Il faut absolument visiter la kasbah en grande partie recouverte; ensuite vous pourrez admirer les dunes de Chigaga, une véritable mer de sable !

Du sable, du sable brûlant, du sable à perte de vue. Cette étendue de sable ocre et ces dunes sculptées par le vent offrent un spectacle dont je ne me lasse pas. Peut-être est-ce ce sentiment d'infini, que je vous souhaite également de ressentir, qui me procure une grande sérénité. Un moment magique, autant pour le spectacle extérieur que pour la paix intérieure.

Direction le lac Iriki aujourd’hui asséché, jusqu’à Foum Zguid. Ensuite direction Talaouine, la ville du safran, qui embaume dès qu’on y pénètre. puis Taroudant pour une petite nuit. Taroudant en impose, avec ses remparts crénelés. Elle mérite vraiment la visite, avec ses promenades, ses ruelles, ses artisans, ses jardins et vergers. Elle est très animée et ses souks sont très fréquentés. Vous apprécierez son atmosphère, comme de nombreux visiteurs d'ailleurs.

Remparts de Taroudant, Maroc © Jacqueline Macou
Remparts de Taroudant, Maroc © Jacqueline Macou

Enfin, direction Essaouira, sur la côte Atlantique, pour l'ultime étape de notre itinéraire. Essaouira est un ancien site portuaire et aussi le paradis du surf. Cette cité balnéaire a surtout un charme fou, entre ancienne ville coloniale et baie animée. Son calme et sa lumière diffuse vous permettra de vous reposer en toute quiétude. Ensuite retour à Marrakech pour le départ vers la France, la tête remplie de souvenir et de couleurs.

Quant à moi, je ne suis jamais déçu et reviens toujours vers ces paysages fascinants et cette vie si différente.

Ce n'est pas la première fois que je décris ces paysages et mes impressions, c'est un attachement qui dure.

Le Maroc est tout simplement magique et je vous souhaite, à votre tour, une superbe expérience de voyage.

Découvrez le Maroc sur mesure

Photo de couverture : Désert de l'Atlas, Maroc © pixelRaw

Partager l'article sur vos réseaux !