Le récit un peu fou de l’une de mes aventures australiennes

PAR LAURE VUILLAUME

«

« L’Australie, c’est grand mais à part la côte est, il n’y a pas grand chose à faire » FAUX !

Non, je ne vais pas le nier, je le pensais aussi, mais vous allez voir : je vais vous faire changer d’avis.

Alors, pourquoi la côte ouest ?

Caro

Elle c’est Caro, copilote #1 !

Elle est allemande/polonaise, elle est belle, intelligente, incroyablement gentille, et elle parle français certainement mieux que certains d’entre nous !
C’est elle qui a eu l’idée.

Il n’a suffit que de 5 photos pour nous convaincre.
Hypothèse 1 : Nous sommes faibles
Hypothèse 2 : Les photos étaient vraiment magnifiques.
Implication de l’H2 : La barre est haute pour vous convaincre.

Clara

Quand j’écris « nous » j’inclus Clara: copilote #2 ! Sous sa frimousse d’ange se cache une vraie tigresse en soif d’aventures.
Généreuse et toujours partante pour tout, nous ne nous lassons pas de ses ondes positives.

 

Ensemble, nous formons le Trio Infernal.
Commencent donc nos 12 jours de Road Trip

 

Jour 0: Perth

Caro et moi avons précédé Clara. Nous avons eu le plaisir de découvrir l’agence de location de voiture. Hippie et complètement décalée, elle était décorée de photos de gens complètement nus. Oui vous avez bien lu. Une tradition des clients parait-il… Peut-être nous sommes-nous jointes à ce beau tableau… Il faudra y aller pour vérifier.

Perth, Australie

Perth, Australie

Rue de Perth, Australie

Rue de Perth, Australie © Laure Vuillaume / Tangka

Brève visite de Perth, la glacière est remplie, direction l’aéroport pour chercher Clara.
Nous avons passé cette première nuit dans un camping à une heure et demi de la ville où nous avons eu l’honneur de découvrir celle avec qui nous passerions 11 nuits : notre magnifique RoofTent : une tente dépliante fixée sur le toit de notre voiture ! La moustiquaire est jusque là particulièrement efficace (détail à retenir).

Road Trip en Australie

Road Trip en Australie

Jour 1: Lancelin Beach – Pinnacle Desert – Cervantes – Geraldton

La nuit fut calme et bonne, nous avons fait le plein d’énergie, le voyage peut commencer!

Premier stop à Lancelin où Caro et Clara dénichent de belles surprises dans un « Garage Sales ». Quelques mètres plus loin nous apercevons un petit café très bienvenu, il est 9 heures du matin. Bien que celui-ci soit désert et que quatre employées sont là pour nous servir, prendre notre commande est un véritable défi : 3 cafés, 3 erreurs. Elle était pourtant simple… Nous sourions, nous avons le temps, ce désagrément n’affecte pas notre bonne humeur.

Lancelin étant une ville balnéaire, nous nous devons de tremper nos pieds. Le sable de la plage est blanc et fin.

Lancelin Beach, Australie

Lancelin Beach, Australie © Laure Vuillaume / Tangka

Nous reprenons la route, nous sommes émerveillées par les dunes magnifiques qui la bordent, comme parachutées en plein milieu des végétations.
Nous nous arrêtons au « Pinnacle Desert » où de larges roches de calcaire (anciens sédiments) émergent des dunes jaune-orangé. Nous immortalisons ce phénomène scientifique par une séance photos.

Pinnacle, Desert, Australie

Pinnacle, Desert, Australie © tongariro / Pixabay

Déjeuner à Cervantes sur la plage dans nos magnifiques camping chairs. Puis bref stop à Port Denison, que Clara a surnommée
« la ville camping », où les ¾ des habitants vivent dans des bungalows.

Nous passons la nuit sur la route de Geraldton dans un camping public en bord de mer. Il y a beaucoup de vent et de pluie mais peu importe, notre tente en hauteur est une championne et nous épargne l’humidité.

Cervantes, plage - Australie

Cervantes, plage – Australie © Laure Vuillaume / Tangka

Jour 2 : Geraldton – Kalbarri National Park – Hamelin Pool

Après une session courses à Geraldton pour remplir notre glacière, direction Kalbarri National Park.
Nous improvisons des stops fréquents pour admirer du haut des falaises, la mer torturée par les vagues cassantes. Il fait chaud et lourd et les mouches veulent sympathiser avec nous.

Nous oublions vite quand, soudain, nous devinons du haut de la falaise, une baleine escortée par une dizaine de dauphins. C’est sur une plage à quelques kilomètres de Kalbarri que nous réalisons où nous sommes. Et pour partager
notre aventure, nous commençons notre reportage Instagram #WestCoastCLC2016.

Kalbarri, Australie

Kalbarri, Australie © Laure Vuillaume / Tangka

Session touriste au parc national pour admirer le canyon et la fameuse « Window » : un trou naturel percé dans la roche où les touristes trouvent bon de se retrouver pour partager la même photo. Pour nous fondre dans la masse, nous suivons bien sûr
l’engouement général.

Un petit peu pressées, nous n’avons malheureusement pas le temps de faire de randonnée. Nous devons impérativement avancer dans notre Road Trip avant que la nuit tombe. Nous ne tenons pas à croiser un kangourou égaré qui méprendrait notre voiture.

"Window" - Kalbarri National Park, Australie

« Window » – Kalbarri National Park, Australie © Laure Vuillaume / Tangka