Pace e salute

C’est ainsi que les Corses souhaitent la bienvenue dans leur île de Beauté ! Une île nature faite de rudes montagnes au relief torturé qui plongent abruptement dans la mer, de maquis odorant, de forêts alpines et de rivages enchanteurs, plus évocateurs de paradis lointains que de paysages méditerranéens.

Celle que déjà les Grecs avaient baptisée Kalliste (la plus belle) « offre sa beauté à la manière d’une grande dame un peu lasse. Elle vous saisit, vous enveloppe, vous captive et vous envoûte enfin. Mais… tout comme la châtaigne, elle pique et se refuse à celui qui ne cherche en elle que la peau superficielle. » (*) Sa beauté est surtout minérale, résultat d’un savant mélange composé par « Dame nature » entre la montagne et la mer, nappée d’une lumière irréelle.

D’un virage à l’autre, un nouveau panorama se dévoile, tel un continent miniature. L’histoire n’y a pas laissé de grands monuments, mis à part des églises romanes, des ponts génois et d’étranges soldats de pierre qui veillent depuis des milliers d’années sur des paysages immuables. C’est donc avec patience et en prenant son temps qu’il faut la découvrir, au-delà de ses plages, dans ses hautes montagnes, ses profondes vallées, ses villages en nid d’aigle accrochés à leurs pitons vertigineux.

Et rencontrer ainsi ses habitants, aussi rudes que leur terre natale, mais si attachants pour qui sait les apprivoiser. Sans oublier cette part de mystère qui perdure à travers des traditions et des rites perpétués depuis la nuit des temps. Bienvenue dans la plus proche des îles lointaines !

Lire la suite du guide