Tangka.com : Découvrir le monde et partir

Contactez-nous au 01 45 65 91 92

2 - Partir en Jordanie


Avant de partir

Amman Vestige de la Citadelle et ville Basse © Tangka

La saison idéale pour voyager

De par sa géographie, la Jordanie présente un climat très contrasté : si l’hiver est doux et ensoleillé à Aqaba, sur la mer Rouge, il est froid dans les montagnes. La neige n’est pas rare, même à Amman. L’été est agréable dans les régions montagneuses. Les températures s’envolent dans le désert (les 40 °C sont monnaie courante). Les saisons idéales pour voyager sont le printemps et l’automne. Au bord de la mer Rouge, on se baignera en toute saison, mais éviter la plongée sous-marine sur les récifs d’Aqaba en mars et en avril : les algues prolifèrent. Les activités nautiques peuvent être pratiquées presque toute l’année. Pour les excursions dans le désert, ne pas oublier qu’en toute saison, les nuits sont glaciales. Voyager durant le mois du ramadan présente des inconvénients puisque boire, manger et fumer sont proscrits du lever au coucher du soleil et que les pays tournent au ralenti. Cependant, c’est l’occasion de découvrir une atmosphère très particulière : le soir, tout revit avec force, et ce jusque tard dans la nuit.

 

Tableau des températures moyennes en degrés celsius :

Janv fev Mars Avril Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Déc
Amman 9 9 11 13 18 21 24 24 21 17 13 10


Boucler sa valise

En été, privilégier les tenues légères, mais ne pas oublier que, dans les massifs montagneux et dans le désert, les températures chutent dès le coucher du soleil : une petite laine sera donc la bienvenue. Pour lutter contre la chaleur estivale, un seul secret : des vêtements clairs en coton ou en lin (éviter les matières synthétiques, que la sueur colle au corps) et non moulants. Lunettes de soleil et chapeau sont indispensables, de même qu’une crème de protection solaire, même au printemps ou en automne. Prévoir également de bonnes chaussures de marche.
En hiver, et même à la fin de l’automne, les températures peuvent être fraîches. Quant aux massifs montagneux, imaginer que l’on part dans les Pyrénées… Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que les Jordaniens, comme les Syriens ou les Libanais, sont très sensibles aux apparences : une tenue correcte est impérative. Eviter les shorts (même pour les hommes), privilégier les tee-shirts avec manches et les jupes sous le genou. Prévoir également un foulard pour visiter les mosquées. Tout ceci peut paraître gênant, mais le contact avec les habitants n’en sera que plus facile.

Santé

Aucun vaccin n’est exigé, mais un vaccin contre l’hépatite A (qui se transmet par les aliments crus et l’eau) peut être utile. Les normes sanitaires sont bonnes que ce soit en Jordanie en Syrie ou au Liban. La qualité des soins est également bonne, voire excellente, surtout dans les grandes villes. Au final, on risque peu, si ce n’est la tourista et le mal de ventre, classique lors des changements de climat et d’alimentation. En règle générale, l’eau du robinet est potable. Eviter, cependant, l’eau offerte au hasard d’un village ou d’une rencontre avec des Bédouins dans le désert. Le risque le plus important est celui de l’insolation et de la déshydratation. Il faut être particulièrement vigilant si l’on voyage avec des enfants, mais les consignes valent pour tous : se couvrir la tête et boire beaucoup d’eau. En cas d’insolation, prendre de l’aspirine, rester dans le noir et poser une compresse fraîche sur les yeux. Si la fièvre persiste, consulter un médecin. Enfin, contre le mal des transports, mieux vaut anticiper et prendre avec soi un médicament antinauséeux et antivomissement.

 

Devises et budget vacances

En Jordanie, en Syrie ou au Liban, outre les monnaies nationales, la monnaie reine est le dollar. Si l’on part avec de l’argent liquide, privilégier le billet vert. En Jordanie, la monnaie nationale est le dinar jordanien (JD). Il n’est pas convertible en France. Il vaut environ 0,98 €. Les billets se présentent en coupures de 20, 10, 5, 1 et 0,5 JD. Les chèques de voyage sont acceptés ; les cartes de crédit internationales le sont dans les banques, les hôtels de haute catégorie et certains magasins luxueux. La vie est sensiblement plus chère qu’en Syrie, sans atteindre les niveaux européens. Selon la catégorie d’hôtels et de restaurants choisie, le budget journalier varie de 60 € à 90 €. Mais vu la crise que vit l’industrie du tourisme depuis mi-2000, du fait de la situation dans les territoires palestiniens et en Israël, puis de la guerre contre l’Irak, vous pourrez obtenir de substantielles réductions.

Choisir son voyage

Une semaine
Les circuits les plus classiques, comme les séjours à la carte, permettent de visiter les « incontour­nables ». Certains tour-opérateurs proposent des voyages à la connotation culturelle plus affirmée, d’autres, s’adressent aux amateurs de marche dans le désert.

11 jours
La plupart des séjours de 11 jours combinent deux destinations, voire trois pour les plus gourmands. On aura le choix entre Syrie-Jordanie, Syrie-Liban, Jordanie-Cisjordanie ou Syrie-Liban-Jordanie. Les voyagistes spécialisés dans le désert proposent, sur la Jordanie, la visite à pied, sur quatre jours, de Petra, en sus de la randonnée dans le Wadi Rum.

Deux semaines et plus

C’est la formule idéale pour combiner plusieurs destinations tout en goûtant l’art de vivre proche-oriental.

Documentation

(librairies de voyages à Paris et en province)

A Paris

Gibert Joseph
26, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris, tél. : 01 44 41 88 88.
Le rayon tourisme est particulièrement riche.
Itinéraires
60, rue Saint-Honoré, 75001 Paris, tél. : 01 42 36 12 63 ;
internet : www.itineraires.com
Tous les ouvrages, ou presque, sur les destinations sont répertoriés.
Fort utile.

A consulter également, les espaces librairie des magasins Fnac et Virgin Megastore.

En Province
Castela
20, place du Capitole, 31000 Toulouse, tél. : 05 61 23 24 24.

Le Proche-Orient à Paris

Restaurants
Nos coups de cœur,ce sont pour l’essentiel des restaurants… libanais.

Ramia
100, bd de Ménilmontant, 75020 Paris, tél. : 01 47 97 98 45.
Très bons et copieux mezze à des prix modiques. Le sourire de la patronne donne immédiatement envie d’acheter son billet d’avion.

Al Dar

8, rue Frédéric-Sauton, 75005 Paris, tél. : 01 43 25 17 15.
Un des grands classiques de la cuisine libanaise. Ses prix ont augmenté avec sa renommée.

Institut du monde arabe

1, rue des Fossés-Saint-Bernard, 75005 Paris, tél. : 01 40 51 38 38.
Fermé le lundi. www.imarabe.org
Des expositions, un musée, un restaurant, une bibliothèque, des spectacles (danse, musique, cinéma) et une boutique-librairie.
Chapitre précédent Chapitre suivant