Tangka.com : Découvrir le monde et partir

Contactez-nous au 01 45 65 91 92

3 - Une île, une histoire, des hommes


Personnages célèbres

Buste de l'archeveque Makarios, Nicosie © Glen Bowman

Zénon (né vers 335-264 av. J.-C.)
Le célèbre philosophe né à Larnaka fonde à Athènes la célèbre école du Portique, placée sous le signe du stoïcisme. « Vivre selon la nature » était sa formule préférée. Il se suicide en 264 et est inhumé près de l'Agora athénienne.

Cicéron (106-43 av. J.-C.)
Comme proconsul, Cicéron a été gouverneur de l'île. Il était établi à Pafos alors capitale de Chypre. C'est sans doute ce qui explique la beauté des mosaïques des demeures romaines de cette cité.

Démétrios
Ce Chypriote remporte, en 229 apr. J.-C, les épreuves olympiques du dromos (course de vitesse sur 200 m) et du pentathlon (course, lutte, lancement du disque, pugilat, pancrace).

Paul et Barnabé (Ier siècle)
En 45 apr. J.-C., Paul et Barnabé convertissent Chypre au christianisme. Barnabé, vraisemblablement un juif originaire de Salamine, fondera l'Eglise de Chypre.

Hélène Paléologue (XVe siècle)
Epouse du roi Lusignan Jean II, qui régna de 1432 à 1458. Elle rendra son importance à l'Eglise orthodoxe qui, depuis le XIIe siècle, date de l'arrivée des Lusignan au pouvoir, était dominée par l'Eglise catholique. Enfin, elle redonnera à la langue grecque toutes ses prérogatives à la cour des Lusignan où l'on ne parlera plus que la langue d'Homère.

Catherine Cornaro (XVe siècle)
Dernière reine de Chypre de l'époque des Lusignan. Jouet entre les mains de Venise où elle est née, Catherine Cornaro épouse par procuration, en 1472, le roi Jacques II, qui meurt empoisonné et sans postérité. Elle abdique en 1489 en faveur des doges qui occuperont l'île pendant près de cent ans avant d'en être chassés par les Turcs.

L'archevêque Kyprianos (XIXe siècle)
Lors de la révolte grecque de 1821 contre l'occupation turque, cet archevêque chypriote estime qu'il faut aider la rébellion d'Athènes. Le complot échoue et l'archevêque Kyprianos est pendu par les Turcs.

Monseigneur Makarios (XXe siècle)
Après avoir animé la lutte pour l'indépendance contre les Anglais, ce grand prélat a été, en 1960, le premier président de la république de Chypre. Ses interventions à la tribune de l'ONU sont restées célèbres. Il sera, notamment, un des leaders des pays dits « non-alignés » et sera observateur à la conférence de Bandung (Indonésie) qui a vu la naissance de ce mouvement, aujourd'hui placé au rang des souvenirs.

Chapitre précédent Chapitre suivant