Tangka.com : Découvrir le monde et partir

Contactez-nous au 01 45 65 91 92

1 - Présentation du Cap-Vert


Bem-vindo !

Petit canion à Cap Vert © Moises.on

Le Cap-Vert n’a émergé sur la scène touristique que depuis une douzaine d’années. Un laps de temps suffisant pour devenir une destination, sinon à la mode, du moins dans l’air du temps. Les visiteurs ont colporté la bonne nouvelle. Il existe au large de l’Afrique un archipel à la beauté rugueuse adoucie par un peuple fier, simple et chaleureux.

En majorité composée de pêcheurs et d’agriculteurs, cette communauté noire, issue de l’esclavage, malmenée par la misère et les famines, s’est pourtant forgé une histoire originale. Aujourd’hui, ce jeune Etat, doté d’une vraie démocratie garante de stabilité, affiche une richesse certes relative mais supérieure à celle de beaucoup d’Etats africains. Les citoyens de ce « petit pays » chanté par Cesaria Evora, l’ambassadrice du Cap-Vert, ont dû émigrer parfois dans la douleur mais ont gagné en cela un cosmopolitisme signe d’une ouverture sur le monde et sur l’autre. La force du peuple capverdien tient à son métissage, un creuset latino-africain qui mélange des traditions ancestrales et une modernité tranquille.

Tout le monde s’accorde sur la beauté singulière des crioulas, les jeunes filles de Mindelo, et sur la vitalité d’une culture qui s’exprime au travers d’une création musicale foisonnante et d’un sens inné de la fête. Souvent arides et dépouillés, les paysages de l’archipel sont empreints d’une grandeur sauvage : déserts de dunes, chaos volcanique, pics déchiquetés, canyons, cirques, partout la vie s’accroche. De belles routes pavées mènent à des hameaux perdus, des pistes et des sentiers conduisent à des villages funambules. Cependant, ces paysages distillent également une infinie douceur grâce à de superbes plages désertes évoquant un Eden.

Et lorsque le Cap-Vert se met réellement au vert, il affiche une surprenante luxuriance tropicale à l’image de l’océan foisonnant d’une riche faune sous-marine.

Visiter le Cap-Vert, c’est recouvrer ses sens, renouer un dialogue enrichissant entre l’Afrique et l’Europe. Un voyage vraiment dépaysant où le visiteur n’est jamais un étranger.

Chapitre suivant