Tangka.com : Découvrir le monde et partir

Contactez-nous au 01 45 65 91 92

4 - Se déplacer d'île en île

La Guadeloupe : la traversée par la Traversée

Parc des Mamelles - Guadeloupe © youpla

Lorsque le temps manque, surtout si la matinée a été consacrée à suivre les traces de la Soufrière, il est possible de raccourcir le tour de Basse-Terre. Une route sinueuse (la D 23) coupe en effet la presqu’île entre le petit village de Mahault sur la côte ouest et Versailles plein est. Cette route est dessinée à l’intérieur du parc naturel de la Guadeloupe. Elle a été explicitement baptisée route de la Traversée. Une vraie incursion au cœur de la nature tropicale ! Mais attention, il s’agit d’une permanente invitation à la flânerie. Amateurs de moyenne horaire, inutile d’insister.

Parc naturel de la Guadeloupe

Ouvert tlj de 9 h à 17 h. Entrée payante.

Immenses fromagers centenaires, gommiers effilés, lianes tourbillonnantes, orchidées sauvages, cascades claires: rien ne manque à cet état sauvage soigneusement protégé. Pourquoi ne pas garer la voiture pour emprunter l’un des nombreux sentiers de randonnée qui percent le sanctuaire ? Au total, plus de 300 km de circuits pédestres sont proposés. Ne pas oublier la carte des traces ! Une dizaine d’itinéraires sont facilement praticables et invitent à quitter le monde pour quelques heures ou pour plusieurs journées d’affilée.

Les animations dispersées le long de cet itinéraire sont nombreuses. Outre la maison de la Forêt, toujours située sur la route de la Traversée, sur les hauteurs de Mahault, ne pas manquer l’excursion au col des Mamelles, dont le sommet à 768 m d’altitude offre un panorama décoiffant. A deux pas, le parc zoologique et botanique permet d’explorer faune et flore tropicales le long de sentiers soigneusement balisés. Idéal pour qui veut prendre son temps et pénétrer la jungle en toute sérénité. Enfin, ne pas résister à l’appel de la cascade aux Ecrevisses, qui accueille près de 400 000 visiteurs par an. Une chute pas très élevée, mais au débit d’eau important, tombe dans un bassin semé de gros rochers : à la fois spectaculaire et facile d’accès.

Pour profiter pleinement du parc naturel, des sorties encadrées sont organisées. Se renseigner auprès des professionnels :

- Association des amis du parc national et de l’environnement,BP 286, 97100 Basse-Terre.
Tél. : 05 90 80 05 53

- Club des montagnards,BP 1085, 97181 Pointe-à-Pitre Cedex.
Tél. : 05 90 94 29 11.

Lamentin

La visite de ce bourg paisible conclut le tour de Basse-Terre. Terre de cannes à sucre par excellence, cette culture l’emporte encore aujourd’hui. On remarquera la présence d’une église au centre de ce tout petit village qui, avouons-le, ne présente pas un grand intérêt.

Chapitre précédentChapitre suivant